Hardware

Lancer son projet m2m en Suisse : nos conseils

Written by admin
La Suisse est connue pour offrir une véritable qualité de vie. Et si beaucoup de porteurs de projets étrangers se ruent aujourd’hui vers cette destination, c’est non seulement en raison du dynamisme de sa population active mais aussi de ses innovations technologiques. En termes d’innovations, les technologies sans fil sont au cœur des avancées et porter un projet m2m est devenu très courant chez les entrepreneurs. De quoi s’agit-il et comment ça marche ? Voici quelques conseils pour vous !

Qu’est-ce qu’un projet M2M ?

Le m2m est la forme abrégée de l’expression anglaise machine to machine qui n’est rien d’autre qu’une appellation désignant la combinaison des technologies de l’information et de la communication avec des objets intelligents et communicants. Cette combinaison permet aux objets intelligents d’interagir entre eux de manière automatique au moyen d’une carte sim m2m. Matooma est la solution approuvée dans le monde des objets connectés si vous voulez en savoir davantage.

En effet, dans un projet m2m il s’agit d’établir une connectivité avec ou sans fil entre machines, de collecter éventuellement des informations et de les traiter. Autrement, un tel projet consiste à établir une interaction entre des objets connectés entre eux au moyen d’une technologie faisant appel à internet. Par ailleurs, il y a diverses manières d’aborder un projet d’objets connectés. Tout dépend d’abord de la nature dudit projet :

  • premièrement, certains projets sont d’origine réglementaire : c’est-à-dire que certains industriels doivent considérer des fonctions précises de communication à leurs outils ou à leurs produits pour se conformer aux exigences réglementaires ou aux normes de production. Un projet m2m dans le domaine de l’automobile doit par exemple désormais intégrer une modalité d’appel d’urgence aux véhicules ;
  • ensuite, les projets d’entreprise : à l’interne, certaines entreprises ou certains entrepreneurs sont mus par l’idée d’optimiser leur parc équipement pour influencer leur capacité de production. Si vous êtes chef d’une entreprise industrielle, vous devez savoir que la connexion et la communication entre vos équipements sont des leviers qui influent substantiellement sur votre productivité ;
  • les projets m2m « B to C » : si vous souhaitez plutôt proposer à une cible de consommateurs, des produits communicants connectés, il vous faudra réorienter votre projet m2m à une plus grande échelle. Dans les technologies sans fil, des idées d’entreprise ou de produits m2m peuvent concerner plusieurs domaines tels que, l’énergie photovoltaïque, les ascenseurs, la localisation de véhicules, les appareils de santé, etc. (plus de détails sur Gataka).
LIRE AUSSI  Qualcomm annonce un nouveau processeur Snapdragon 768G 5G

Quel est l’objectif d’un projet M2M ?

Un projet machine to machine a pour principal objectif de créer de la valeur ajoutée pour ses utilisateurs ou ses destinataires. Tous les acteurs du monde de l’industrie s’accordent sur ce fait. Aussi faut-il préciser que les objectifs spécifiques varient selon la nature du projet. Une entreprise qui se lance dans un projet m2m doit ainsi avoir pour objectif de garantir ou d’améliorer la qualité de son service ou de ses produits.

Dans le cas d’un projet interne, au-delà de la connectivité des objets et de leur productivité, l’objectif ultime du m2m est de collecter des données à mettre ensuite à la disposition de chaque service d’une entreprise, selon ses besoins et selon l’accès qui lui aura été autorisé.

La mise en place d’un plan m2m en industrie vous permettra par exemple de collecter en permanence des données relatives aux débits, aux variations de production, aux variations de pressions ou de températures, etc. Un projet m2m peut également vous permettre de connaître l’état des pièces de vos machines, et d’obtenir en temps réel vos statistiques de performances.

Avec la transmission de ces données au serveur et leur analyse par le biais d’un logiciel dédié, vous pourrez facilement anticiper sur les pannes, mieux gérer vos stocks et minimiser vos coûts de maintenance et de réparation. C’est donc clair qu’un projet de machines connectées doit viser une optimisation de vos processus de production ou la fourniture de services ou de produits de qualité meilleure.

Quels sont les points essentiels et les domaines d’un projet M2M ?

Dans un projet m2m, 3 éléments essentiels sont à considérer :

  • le type de réseau de communication que vous souhaitez utiliser : il peut s’agir des technologies sans fil ou avec fil, fixes et de courtes portées (Ethernet, RTC, DSL, etc.) ou mobiles à longues portées (GSM, GPRS, SMS, WLAN, etc.). C’est ce réseau qui assurera la communication machine to machine avec les équipements. C’est pourquoi certains critères sont importants dans le choix du réseau de connexion. Il s’agit des critères de disponibilité du réseau, de qualité du service et de coût du service ;
  • les équipements ou appareils à connecter : pour votre projet m2m, vos équipements peuvent être fixes ou mobiles. Et à chaque équipement correspondent des contraintes à considérer telles que la température, les chocs, les vibrations, etc. ;
  • le système d’information de l’entreprise : il doit être compatible avec vos formats de données et vous garantir la sécurité de vos échanges internes.
LIRE AUSSI  Les nouveaux processeurs 10ème génération Intel

Par ailleurs, en ce qui concerne les domaines dans lesquels vous pouvez initier un projet d’équipements connectés, ils sont nombreux.

Le secteur de l’automobile est par exemple un grand marché aussi bien en France que dans le reste de l’Europe, avec un potentiel économique grandissant. Initier un projet m2m dans l’automobile doit être guidé par le souci d’améliorer la sécurité des conducteurs par l’intégration d’un système automatique d’appels d’urgence, de faciliter la gestion des flottes chez les acteurs économiques, et d’ajouter une plus-value en termes de connectivité et de services.

La télémétrie est une des facilités qu’offre le m2m. Elle permet d’effectuer un contrôle à distance sur des biens ou même des personnes. Elle peut être aussi bien utile dans le secteur de l’énergie, de la santé que de la télémaintenance ou de la gestion des compteurs.

About the author

admin

Leave a Comment