Logiciel

Google Meet est désormais gratuit pour tous

Written by admin

Google ouvre son service de vidéoconférence Google Meet à tous ceux qui veulent l’utiliser, au lieu de le proposer uniquement aux entreprises et aux établissements d’enseignement via la G Suite.

L’entreprise affirme que toute personne possédant un compte Google pourra désormais créer des réunions gratuites pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes et sans limite de temps – bien qu’après le 30 septembre, elle puisse limiter la durée des réunions à 60 minutes.

Cette exigence relative au compte Google est toutefois difficile à satisfaire. Les personnes ne pourront pas simplement cliquer sur un lien et participer à une réunion, elles devront être connectées.

Ainsi, les réunions pourront être mieux contrôlées par leurs hôtes, ce qui, espérons-le, éliminera la possibilité de zombie. Google introduira également d’autres mesures de sécurité : les personnes qui ne sont pas explicitement ajoutées à une réunion via une invitation dans le calendrier seront automatiquement inscrites dans une salle à part lorsqu’elles tenteront de se joindre à une réunion, et ne seront admises que si l’hôte les y autorise.

La version gratuite ne proposera pas non plus de numéros de téléphone fixe pour les réunions.

Google Meet est désormais ouvert à toute personne disposant d’un compte Google

Peut-il endiguer la croissance fulgurante de Zoom ?

Ces mises en garde axées sur la sécurité sont la façon dont Google différencie son produit Meet de Zoom, qui a connu une montée en flèche ces derniers mois et a pris Google et Microsoft à contre-pied. Google a même décidé d’interdire Zoom à ses employés, ce qui prouve la montée de l’outil Zoom.

LIRE AUSSI  Windows 10 améliore son accessibilité

L’attention accrue portée à Zoom a révélé un grand nombre de problèmes de sécurité, que l’entreprise en pleine croissance s’est empressée de résoudre. Mais Google semble espérer qu’il y a encore une ouverture pour les personnes qui se méfient de Zoom.

About the author

admin

Leave a Comment